Humeurs

Le roseau plie mais ne rompt pas.

A toi qui t’en es pris à ce que je suis, toi qui es entré dans ma vie sans y être invité, parfois dans le seul but d’y instiller de l’acide, toi qui m’as fait tomber à genoux, toi qui as tenté de me briser… Sache que le roseau plie mais ne rompt pas.

Tu t’es joué de ma confiance. Cette confiance aveugle que j’avais en l’humanité, en ce que l’Homme a de bon à offrir. Cette confiance mise à mal, mais toujours là, malgré tout.
Parce que le roseau plie mais ne rompt pas.

Tu as porté fort tes coups. Ces coups qu’il m’a fallu encaisser, trop souvent sans réagir. De cela je m’en suis voulu. Comment ai-je pu te laisser faire ? Tu as réussi à me faire sentir coupable, mais j’ai réussi à en tirer des enseignements.
Parce que le roseau plie mais ne rompt pas.

Tu as tenté de me faire douter de moi, de ma valeur. Tu as parfois réussi, mais j’en suis sortie plus lucide sur ce qui me caractérise.
Parce que le roseau plie mais ne rompt pas.

Tu as injecté dans ma vie cette dose de déception qui m’était nécessaire pour grandir. Tu as apporté ta pierre à mon édifice.
Parce que le roseau plie mais ne rompt pas.

J’aurais réussi à me relever de ces aventures malheureuses, mais pas seule. Parce que pour chaque être malveillant comme toi que j’ai croisé, j’avais à mes côtés des êtres plein d’amour.
De ceux qui font que le roseau plie, mais ne rompt pas.

J’aurais été plus forte que ta sournoiserie, ta violence, ta volonté de nuire. J’aurais réussi à ne plus t’en vouloir.
Parce que le roseau plie mais ne rompt pas.

L’incompréhension a souvent été la source de nos différents.
Tu as trouvé le moyen pas toujours délicat de me faire comprendre cela.
Mais le roseau plie, il ne rompt pas.

Nous n’avons pas les mêmes besoins ni les mêmes valeurs. C’est humain, personne ne t’en veut, surtout pas moi.
Si tu ne sais ou ne peut faire le bien, essaie au moins d’éviter de faire du mal. Toi aussi tu t’en sentira mieux.

J’ai pris acte de ce mal que tu m’as fait pour mieux m’en relever.
Grâce à toi, j’aurai appris la résilience.
Pour cela, j’ai envie de te dire « Merci ».

Tu peux me blesser, mais jamais tu ne me briseras.
Parce que le roseau plie mais ne rompt pas.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le roseau plie mais ne rompt pas. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s