Humeurs

« Bonjour ! »

Il y a quelques jours, Choupy Love et moi-même étions devant le JT de 20h. Au programme du jour (entre autres horreurs ailleurs dans le monde…), un sujet sur le « Bonjour » au travail.
Pourquoi spécialement au travail ? La question pourrait être posée, ça n’apparaît pas forcément comme évident au premier abord… Après tout, la politesse est censée être de mise partout, en toute circonstance, avec et pour tout le monde.

Mais, à supposer que vous ayez un emploi à temps plein, vous passez 8 h/jour en dehors de votre sphère privée, soit un tiers de votre temps. 8 h durant lesquelles vous êtes en contact, en interaction avec vos collègues. 8 h/jour, 5 j/semaine, 48 semaines/an… Ça fait beaucoup… Ce qui fait de la relation de travail une relation importante.

Ces nombreuses heures permettent, dans le meilleur des cas, de tisser des liens qui peuvent parfois dépasser la relation professionnelle (poke à mon p’tit rossignol, à ma loulou, et à ma paupiette ! Bisous les filles 😉 ). Ça peut aussi, comme c’est le cas le plus souvent, simplement élargir votre cercle de relations, lesquelles resteront courtoises, débutant à 8h30 à votre arrivée au bureau, et prenant fin à 18h quand vous en repartez. Enfin, et là ça craint,  ces relations peuvent devenir  crispantes, toxiques, voire, elles peuvent faire que vous allez au boulot la mâchoire serrée et la boule au ventre. Les relations entre collègues, comme toutes les autres, ça s’entretient, ça se nourrit. De petites choses, à commencer par un « Bonjour » !

Quand on passe autant de temps avec des personnes, ce « Bonjour » dépasse la notion de politesse. C’est aussi, selon moi, une réelle source de bonne entente. Ça pose les bases d’une bonne relation. La qualité d’une interaction dépend de la façon dont elle s’installe, même à l’échelle d’une journée.
Alors, commencer ses 8 h de labeurs sans recevoir un « Bonjour », c’est pas bon signe…

Selon les boîtes, on se fait la bise, on se sert la main, on se balance un « Bonjour » à la volée, entre deux portes ou en entrant dans une pièce. Mais d’une façon générale, on ne fait pas l’impasse sur cet acte civilisé qu’est celui de saluer ses congénères. Sauf que…
Ben, sauf que, comme pour tout, il y a des exceptions.

Il y aura toujours ce collègue qui arrive la mine renfrognée, en pinçant du bec, qui ne vous regarde pas en passant devant vous et qui bien-sûr, ne répond pas à votre « Bonjour » ! Alors, au début, on lui accorde le bénéficie du doute : il n’a pas entendu, il a mal dormi, il a des soucis perso qui le tracassent, il pense déjà à tout ce qu’il a à faire dans sa journée… Bref, on passe et on excuse. Et le lendemain on recommence !
Mais ça ne peut durer qu’un temps.

Politesse-à-la-française
Le Chat – P. Geluck – Droits Réservés

Parce qu’à force de se prendre des vents, ou (pire !) de croiser ce collègue en salle de pause, au café de 10h , qui vous dit, droit dans les yeux, « Bonjour ! » en insistant bien comme s’il vous reprochait de ne pas l’avoir salué 2h plus tôt alors que vous l’avez fait et que vous avez eu l’impression qu’il y avait un mur transparent entre lui et vous, là, à la longue, ça devient énervant.

Alors, des excuses, il en a !
Du « Ah, j’ai pas entendu » (c’est certain, ma voix porte tellement peu que même quand je suis à seulement 2m de toi, elle n’arrive pas jusqu’à tes tympans !), au « J’avais la  tête ailleurs » (même combat : ma voix et ton prénom (parce que oui, mon « Bonjour » était personnalisé en plus !) ne suffisent pas à te faire sortir de ta concentration. Imperturbable qu’il est le collègue !), en passant par le « Oh ben, désolé (ironie), j’ai plein de boulot, MOI ! » (ce qui te dispense donc de saluer les collègues… sans parler de cette jolie insinuation sournoise que moi, j’suis juste là pour enfiler des perles !), il trouvera toujours un prétexte, mais jamais ne s’excusera !
Parce que le collègue qui peine à être constant dans ses salutations est la plupart du temps… DE MAUVAISE FOI !

Alors, je ne dis pas. On peut avoir passé une mauvaise nuit, avoir été contrarié avant de franchir la porte du bureau, être inquiet du déroulement de la journée qui se profile, mais je ne pense pas que ça empêche de rester un minimum poli !
T’es pas obligé de me sourire en me disant « Bonjour », mais fais-moi au moins savoir que tu m’as vue et reconnue ! Ça m’évitera de passer pour la mauvaise qui refuse de faire ce que tu lui demandes tout le temps que tu ne l’as pas saluée. Parce que, oui, c’est important pour moi de commencer la journée par un « Bonjour » avant de me faire aboyer dessus, tu comprends, ça aide à avaler la pilule…
Ça t’évitera à toi de t’énerver parce que tu refuses d’admettre que tu as fait l’impasse sur cette politesse qui m’est essentielle et qui fait que tu me trouve « à principes » (ce que j’assume – et revendique – si vraiment t’insistes).
Ou alors, si vraiment c’est au-dessus de tes forces de me souhaiter une bonne journée (ce que veut dire littéralement « Bon-jour »), plante le décor et dis-moi clairement que tu me souhaites une journée de merde. Les choses seront plus claires et je t’assure que la journée n’en sera que meilleure pour nous deux !

A bon entendeur, Salut !

P.S. : Il y aurait tant à dire sur les autres marques de politesse telles que « S’il te plait » et « Merci »… Mais à ce stade, c’est presque accessoire…

Publicités

5 réflexions au sujet de « « Bonjour ! » »

  1. Coucou ! Perso j’ai le « Bonjour ! » en mode automatique tellement c’est normal ! Mais j’ai la bise qui coince des fois, j’avoue… surtout quand je suis à la bourre et que je dois filer me mettre derrière mon Mac avant que je me fasse gauler par les autorités supérieures… Du coup je ne passe pas faire les what-mille bises aux collègues… je fais le grand salut global… mais je sais qu’ils savent que ça va barder si je traine… Mais ça c’était avant que je devienne freelance (pas de lien cause à effet) et que la journée je parle à mon mug et à mes plantes… #Snif #CaMeManque #QuandMêmeUnPeu Bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s