Humeurs

Ce matin, j’ai mal…

12243052_10207681697978153_8298721328608706591_n

Ce matin, le réveil est dur. J’ai mal au crâne comme si j’avais pris une cuite, mal au bide comme si j’avais avalé quelque chose qui n’était pas frais.
Ce matin, j’ai le cœur et la gorge serrés comme si j’avais vu l’horreur. Mais comme toi, j’ai vu l’horreur.

Ce matin, j’ai mal à l’Humanité.

Ce matin, je suis dans le flou. Je ne sais pas.
Je ne sais pas si je dois avoir peur, si je dois être triste, en colère, déçue.
Ce matin, la seule chose dont je sois sûre, c’est que je suis blessée. Toujours pas blasée, et j’espère ne jamais l’être.

Ce matin, je crains que l’effarement et la douleur n’amènent trop de monde à se méprendre sur la nature de ceux qui ont commis l’innommable.

Ce matin, mes larmes affluent, et ce matin, je ne les retiens pas.

Ce matin, j’ai mal à mon Pays, à sa laïcité.
Ce matin, j’ai mal à ma République.

Ce matin, en dehors de toute superstition, ce vendredi 13 novembre 2015 a un goût acide qui fait grimacer, qui fait se tordre les visages de douleur.

Ce matin, je me sens parisienne.

Mais ce matin, je suis surtout Française.
Fière mais endeuillée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s