Humeurs

Les attentions VS l’intention

Nous sommes presque tous dans l’attente d’attentions, que ce soit de notre famille, de notre chéri(e), de nos amis. Et même ceux qui ne les attendent pas sont heureux quand elles se présentent.

Mais que valent les attentions quand l’intention n’y est pas ?

Cette question a fait l’objet d’une longue discussion avec Choupy Love peu de temps après notre rencontre.
Pas facile de faire comprendre que je n’attends pas des attentions par milliers, mais bien de l’intention dans ces petites choses qui font bondir mon cœur de plaisir…

La plupart des hommes pensent que couvrir une femme de fleurs ou de bijoux suffit à la rendre heureuse. Peut-être est-ce le cas pour la plupart des femmes. Pas pour moi. Trop facile et sans intérêt.

Je m’explique.

Quel est l’intérêt d’offrir des fleurs tous les jours ou presque et d’en faire une habitude dénuée de sens ?
Où est le plaisir de recevoir un baiser chaque matin et/ou chaque soir quand les regards ne se croisent pas ?
Pourquoi dire « je t’aime » sans même prendre la peine de s’assurer que le destinataire a bien reçu le message ?
Pourquoi offrir un cadeau d’anniversaire, juste parce qu’il faut le faire ce jour là, précisément, et ne prendre aucun soin pour en faire un présent qui touchera le cœur de l’Autre ?

Personnellement, je préfère de loin recevoir un bouquet tous les trois mois et savoir que l’élu de mon cœur aura pris le temps de choisir les fleurs qui le composent.

J’aime quand Choupy Love me dit qu’il m’aime, les yeux dans les yeux, spontanément, en prenant le soin de me faire sentir le poids qu’il met dans ces trois mots. Son « je t’aime » résonne alors aussi fort et aussi profondément que lorsqu’il me l’a dit pour la première fois (un 19 août, je m’en rappelle comme si c’était hier !).

20151026_143211-01
Chapeau + Fleurs : le cadeau personnel par excellence !

J’apprécie un cadeau à la valeur personnelle qu’il revêt. Rien à voir avec sa valeur financière, ni sa fréquence de répétition. Un « cadeau clin d’œil » sur lequel on s’est arrêté en se disant : « Tiens, ça me fait penser à elle, à se moment qu’on a partagé, à cette discussion qu’on a eu. »

Ma préférence va vers ce câlin qui m’enveloppe de l’intention profonde de me faire sentir l’amour de celui ou celle qui m’en fait cadeau. Je banni les accolades obligées parce que rituelles, sans sentiment.

Je n’attends pas d’être traitée comme une princesse, juste comme une femme unique.

Un être comme les autres, spécial. Parce qu’on a tous nos goûts, nos aspirations, nos idéaux. Parce que je suis unique, tout comme toi qui me lis, rien ne me fait plus plaisir qu’un geste, une attention, une pensée qui m’est destinée tout spécialement.
De l’importance de l’intention dans les attentions.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les attentions VS l’intention »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s